Ma réponse à Nadia Birouk qui dit:"J'aime mourir et renaître dans les mots." Nadia, ce coup- ci j'ai réfléchi avant d'intervenir spontanément comme à mon habitude. Depuis hier, pas au commentaire mais est-ce que j'en écrirai un? Pourquoi? Derrière la poétesse ou devant, il y a la spécialiste. Décision prise, j'y...