Les mariages gris permettent d’obtenir la nationalité française en dupant son conjoint sur ses réels sentiments. Ils feraient des milliers de victimes chaque année en France, principalement chez les femmes.

Après les mariages blancs, voici les mariages gris

On connaissait les mariages blancs (mariage permettant d’obtenir une nationalité moyennant finance du conjoint consentant et passible de prison), il y a désormais les mariages gris (mariage apparemment d’amour où l’un des conjoint étranger disparaît brutalement dés qu’il a a obtenu la nationalité convoitée). Le phénomène a pris une telle ampleur qu’un site* vient d’être crée sur la toile par l’ANVI, l’Association nationale des victimes de l’insécurité afin de soutenir les hommes et les femmes victimes de mariages gris.

« Une véritable fléau de société, souligne Maître Marie Isabelle Garcia, spécialisée dans ces escroqueries amoureuses à Paris.  Aucune situation aussi misérable soit-elle dans un pays tiers ne peut justifier que l’on vienne instrumentaliser ailleurs un cœur voir un ventre. Car il ne faut pas oublier que ces mariages gris sont très souvent suivis de la naissance d’un enfant. »

Aucun chiffre officiel ne vient étayer le phénomène mais on parle deplusieurs milliers de victimes des mariages gris chaque année. En 2011, le seul parquet de Bobigny (93) a reçu près de mille demandes d’annulation de mariage.

La loi prévoit-elle une réparation pour les victimes ?

La loi du 16 juin 2011 a mis pourtant fin à un vide juridique et rend passible de cinq ans d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende toute personne qui par un mariage gris tente de duper son conjoint et d’obtenir illégalement la nationalité française. L’annulation du mariage si la duperie est avérée peut se solder via les tribunaux par une annulation.

Plusieurs avocats se sont spécialisés dans ce type d’escroquerie amoureuse. L’ANVI en répertorie une liste disponible sur son site. Toute la question est de pouvoir prouver la mauvaise foi au moment du mariage.

Une difficulté dans laquelle s’engouffrent les associations de défense des étrangers comme France Terre d’asile pour crier au scandale et dénoncer un débat qui jetterait un peu plus la suspicion sur les étrangers. Mais c’est oublier qu’une majorité des victimes est d’origine étrangère.

Y a t-il un profil type des victimes de mariage gris ?

Il n’existe selon maître Marie Isabelle Garcia « aucun profil type des victimes. Elles sont de tous milieux, comptent autant d’hommes que de femmes ».  En revanche un faisceau d’indices peut mettre la puce à l’oreille de celui ou celle en passe d’être dupé : une histoire d’amour fulgurante souvent née sur internet, suivie rapidement d’un mariage où « l’escroc » se caractérise par l’absence totale de participation financière et d’engagement dans la vie sociale du couple, le dédoublement de personnalité qui provoque souvent des violences physiques et psychologiques.

Enfin dernier point et pas des moins violents « l’escroc » aussitôt son titre de séjour régularisé, disparait dans la nature sans laisser de traces, parfois après avoir vidé le comptes en banque du couple. Lorsque de cette union nait un enfant, on imagine le désespoir de l’homme dupé par l’épouse qui disparaît avec l’enfant.

Site officiel des victimes de mariages gris et liste des avocats spécialisés  dans cette question : mariagegris.fr

source